20/03/2017

« Utiliser la langue comme un outil pour découvrir les différences culturelles »

Partagez cet articleShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestPrint this pageEmail this to someone

Nos superviseurs ont parfois le rôle le plus important lors de ton séjour linguistique à l’étranger. Ils sont des amis, des modèles et tes guides pendant ton séjour. Sur place, ils sont disponible en permanence et préparent- avec toi – un programme d’activités très varié.

Dans une interview avec Jakub, l’un de nos organisateur de programme d’activités, notre reporter Tom apprend ce qui est important – et ce que, “learn more than a language“ (apprendre plus qu’une langue) signifie au quotidien pour nos animateurs.

Video

Jakub, quel est ton rôle à Teignmouth?

Jakub: « Bonjour à tous. Je m’appelle Jakub. Je suis un organisateur de programme ici à Teignmouth, cela signifie que je suis simplement responsable de choisir, de développer, d’inventer des activités pour les après-midi et les soirées. Mais aussi animer la plupart d’entre elles, trouver les compétences spéciales des superviseurs ainsi que les talents spéciaux des enfants, et simplement façonner le programme et l’atmosphère au sein de notre équipe.

Peux-tu nous en dire plus sur les activités? Quel genre d’activités proposez-vous ici?

Jakub: « Nous proposons aux enfants tous les jours au moins trois ou quatre activités de l’après-midi, afin qu’ils puissent choisir l’activité qu’ils veulent rejoindre. Il y a toujours une activité sportive pour les enfants qui veulent jouer au football, se défouler, jouer au ballon prisonnier, au volley, en fait on propose un choix varié de sports et autres activités physiques.

Ensuite, il y a toujours quelque chose de créatif – pour les jeunes enfants. Comme le bricolage. Il y a Par exemple les thèmes: souvenirs à bricoler, ou pimp ton t-shirt., pimp tes pompes, faire un bracelet d’amitié et des trucs comme ça. Nous fournissons toujours aux enfants la possibilité d’aller faire un tour en ville ou à la plage. Pour ceux qui aiment faire du shopping. Ceux qui ne supportent pas le shopping n’achèteront rien.

Pour choisir au mieux les activités de l’après-midi j’essaie toujours de discuter avec mon équipe d’animateurs. Nous faisons des réunions de brainstorming parce que parfois nous avons des animateurs qui peuvent faire par exemple du slackline, du cheerleading, ou de l’aquagym. J’ai rencontré tant de personnes avec tant de talents différents. J’essaie toujours de les impliquer dans la préparation du programme, afin qu’ils puissent aussi utiliser leurs talents, les montrer aux autres et l’enseigner aux enfants… »

Vous avez aussi des activités en soirée ?

Jakub: « Ouais les événements de soirée. Ce soir, nous aurons le thème parc de loisirs ou parc d’attractions. Donc, nous allons créer différents jeux dans le IP Ocean et à l’extérieur tels des chamboule-tout. Nous jouerons au bingo. Il y aura un choix divers de jeux. Nous allons avoir sept à huit activités différentes. Les enfants pourront alors venir à l’intérieur et faire ce qu’ils veulent. Ils iront d’un stand à l’autre et nous les amuserons le plus possible. »

La devise de l’IP est «learn more than a language» (apprendre plus qu’une langue). Qu’est-ce que cela signifie pour toi et les activités?

Jakub: « Je l’ai vécu l’année dernière. J’aime utiliser cette histoire pour l’expliquer. L’année dernière, nous avons eu un groupe d’enfants italiens et un grand groupe d’enfants français. Et ils voulaient jouer au football. Nous avions prévu le match de football pour l’après-midi, mais ils voulaient jouer les Italiens contre les français. Il m’a donc fallu une demi-heure pour les convaincre que la raison «pourquoi ils étaient là» était de se mélanger, de se faire des amis de différents pays, d’utiliser la langue non pas seulement pour apprendre à maîtriser la langue, mais de l’utiliser comme un outil pour communiquer entre eux, de découvrir leurs différences culturelles. Donc, nous essayons toujours de mélanger les enfants de toutes les nationalités pour qu’ils puissent simplement se connaître et se poser des questions entre eux : comment est-ce dans votre pays, comment …Tu sais ce que je veux dire.

Ainsi, quand il s’agit de différentes activités, tels que jouer au football, jouer aux différents jeux du soir, faire une chasse au trésor par exemple, une partie de cet apprentissage interculturel consiste a observer comment ils jouent ces différents jeux dans leur pays d’origine.

De plus, ils tissent des relations vraiment solides. Le meilleur moment du séjour des enfants est la dernière fête d’adieu, quand tout à coup, les enfants commencent à pleurer, à se prendre dans les bras les uns les autres, et qu’ils échangent des cadeaux, des souvenirs. C’est à ce moment précis, que je sais que j’ai fait un bon travail.  »

Infos complémentaires :

Plus d’infos sur notre programme d’activité
L’interview originale de Jakub en anglais